Snæland - Jour 12 - L'hiver dans le nord de l'Islande
Après une nuit blanche constellée de vert grâce aux aurores, retour sur Paris sur un vol très matinal…
islande, iceland, hiver, nord, myvatn, akureyri, reykjavik, snaefellsnes, europe, retour du monde, road trip, roadtrip, photographie, photography, carnet de voyage, aurore boréale, monde, voyage, tourisme,
17402
page-template,page-template-full_width,page-template-full_width-php,page,page-id-17402,page-child,parent-pageid-19674,bridge-core-1.0.5,cookies-not-set,woocommerce-no-js,ajax_fade,page_not_loaded,,side_area_uncovered_from_content,columns-4,qode-theme-ver-18.1,qode-theme-bridge,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-6.0.2,vc_responsive
 
islande_bannerday12
Retour du Monde - Islande - Jour 1Retour du Monde - Irish And Chips - Jour 2Retour du Monde - Islande - Jour 3Retour du Monde - Islande - Jour 4Retour du Monde - Islande - Jour 5Retour du Monde - Islande - Jour 6Retour du Monde - Islande - Jour 7Retour du Monde - Islande - Jour 8Retour du Monde - Islande - Jour 9Retour du Monde - Islande - Jour 10Retour du Monde - Islande - Jour 11Retour du Monde - Islande - Jour 12Retour du Monde - Islande - Epilogue
Islande-Map_day12

A 3h45, les yeux collés, le pas hésitant, le bus arrive. Il nous récupère nous et nos bagages. A l’intérieur deux autres couples pas vraiment plus frais que nous.

 

Direction la gare routière pour rejoindre le bus principal qui nous emmène à l’aéroport international de Keflavik.

 

Arrivés à l’aéroport à moitié endormis, nous patientons dehors le temps que les guichets ouvrent. J’en profite pour prendre en photo l’architecture de l’aéroport tout en formes géométriques et en verre.

Par chance les guichets ouvrent très tôt. On enregistre nos valises, se délestant de quelques kilos et déambulons dans l’aéroport le temps que la petite cafétéria ouvre ses grilles.

 

Nous slalomons entre les touristes japonais affalés sur les sièges de l’aéroport, en train de terminer leur nuit. A côté de nous, nous regardons une carte du pays, s’imaginant le trajet que nous venons de faire, réfléchissant au trajet que nous voudrions faire.

Nous observons des touristes allemands taper le carton derrière nous, pendant que nous dégustons le 10ème café de la soirée-nuit avant de gentiment nous diriger vers l’embarquement.

Le vol se fera sans encombre, nous on oscillera entre sommeil et somnolence.

 

Nous voilà de nouveau sur le sol français, et dire qu’il y a à peine 5 heures nous admirions des aurores boréales en Islande…

 

Et comme le disait si bien le message sur mon appuie-tête dans l’avion : Sjáumst aftur : à bientôt l’Islande, à bientôt.

Pas de commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.