Retour du Monde - Vous reprendrez bien un peu de Xoldokogaina ?
Lui, est graphiste et passionné de photo. Elle, est tchatcheuse et un peu paresseuse. Ensemble, ils vous font voyager sans bouger de votre canapé
retour du monde, tour du monde, islande, ecosse, laponie, finlande, suède, norvège, blog, blog de voyage, blog tour du monde, pays basque, blog photo, photographie, canada, nouvelle-ecosse
1790
post-template-default,single,single-post,postid-1790,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,side_area_uncovered_from_content,qode-theme-ver-11.0,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.1.1,vc_responsive

Vous reprendrez bien un peu de Xoldokogaina ?

Vous reprendrez bien un peu de Xoldokogaina ?

Last but not least, voici donc le dernier épisode des chroniques sur ce petit voyage au Pays Basque. On vous a parlé (sérieusement) du Kintoa, du village abandonné d’Aritzakun, de quand on a arpenté les paysages arides des Bardenas, et on a terminé avec un peu d’urbex à Canfranc. Bon maintenant que tout ça est derrière nous, faut juste qu’on vous raconte une petite rando du côté du lac d’Ibardin, autrement appelé le Xoldokogaina.

RdM_featured-980--Xoldokogaina_1

Tout a commencé par un rendez-vous sur le front de mer de St-Jean-de-Luz. En fait non ça a commencé un peu avant. Vu qu’on était dans la région et qu’on s’était souvent dit qu’on arriverait bien un jour à se croiser, on a passé un coup de bigot à Maïder du blog MadebyMaider. Elle était dans la région, nous aussi bref ça tombait bien. On n’avait pas trop d’idée quant à quoi faire comme balade, ayant rapidement éliminé la montée de la Rhune en raison d’une incompatibilité temporelle, je me suis dis « Tiens je connais Ibardin, mais je n’ai jamais vu le lac, je sais que tu y a été récemment, tu pourrais nous y emmener ? ». Destination validée, on était bons pour un peu de grimpette.

Et c’est donc là que tout a commencé, qu’on a rencontré Maïder. Passées les présentations sous un soleil pressant mais déclinant et des embruns virevoltants, on est partis à l’assaut du lac d’Ibardin et du pic du Xoldokogaina, avec comme récompense ultime en fin de journée, de rentrer, se mettre à table avec un bon gueuleton des familles. Mais bon là on s’égare…

Bref telle l’équipée sauvage et avec une conductrice n’ayant peur d’aucun virage, on a monté le col d’Ibardin, ou col de la soif, vu que c’est là que les troupeaux d’estivants viennent se ravitailler en litrons, et autre joyeusetés. On est montés tout en haut, jusqu’à la dernière venta, où on a fait les courses pour le soir. Les victuailles dans le coffre, le frein à main enclenché, la voiture garée sur une pente à 20%. On était ultra ready pour attaquer le chemin qui commence à l’abri du soleil, sous une tonnelle de branches.

xoldokogaina_1

xoldokogaina_2

Certains coins, avec la lumière perçant les branches, m’ont rappelé un peu la balade d’Aritzakun, l’humidité et la pluie en moins. Et puis tandis qu’on discutait tout en marchant, le paysage lui, sans prévenir, s’est mis à changer. Moins d’arbres, plus de cailloux, mais surtout vachement plus pentu. Et là faut qu’on vous avoue une chose ou deux. Moi la randonnée, j’en ai fait beaucoup quand j’étais petit, puis bon après, je me suis arrêté, je me suis dit que j’allais reprendre, et puis je n’ai jamais pris le temps et c’est comme ça que je me suis retrouvé face à la Rhune à la recherche d’un lac de retenue, à cracher mes poumons et à suer à grandes eaux. Le tout en essayant de faire bonne figure, histoire de garder un peu de contenance, de dignité, de : « Ouai je gère ».

xoldokogaina_3

xoldokogaina_9

Alors là lecteur, j’ai trouvé la meilleure parade pour reprendre son souffle ! Tu fais des photos, tu prétextes que les paysages sont époustouflants (et c’était le cas), tu fais une photo, tu respires. Tu fais une photo, tu respires. Comme ça jusqu’à temps que te puisse retrouver ton souffle. Par contre pour la transpiration, désolé mais là je n’ai pas encore trouvé d’astuce.

On a continué, et Maïder, même si elle ne l’avouera jamais (ou alors à demi mots), a bien tenté à maintes reprises de nous perdre à coups de : « Il me semble bien que c’est par ici » ou encore « Ah mais la dernière fois ce n’était pas pareil ». Mais on a tenu bon, on s’est collés à ses basques (jeu de mot hasardeux, je vous le concède). Cécile lui faisant la conversation, pendant que moi je prenais des photos en semant des petits cailloux, just in case…

xoldokogaina_4

xoldokogaina_5

Et après pas mal de détours, au bout d’un petit virage dans une montée, là on a oublié les poumons encrassés, la transpiration, la fatigue. Face à nous les Trois Couronnes (Aiako Harriak), un sentier baigné par le soleil du soir, et deux pottoks en plein apéro dînatoire. Et il nous a suffit de tourner la tête pour apercevoir en bas le lac de Xoldokogaina ou lac d’Ibardin. Coincé entre deux petits monts, tranquillement à l’ombre, il était là. Et au loin, d’où on était, la vue sur toute la côte était assez bluffante. On peut y voir St-Jean-de-Luz, Guetary, Bidart etc… On a regardé encore les pottoks, la vue, les pottoks et une dernière fois la vue et on a pris le chemin du retour.

xoldokogaina_6

xoldokogaina_7

xoldokogaina_8

xoldokogaina_10

xoldokogaina_11

Arrivés à la voiture, je ne vous le cache pas, on était éreintés, vidés, mais bien, propres, prêts à repartir ! Non je déconne. Demain, peut être. La route a alors défilé, on a descendu le col (en voiture), le paysage défilait au même rythme que les conversations, discussions et échanges. Et puis si vous avez suivi, on savait qu’un bon gueuleton nous attendait à l’arrivée. On s’est changés (dingue comme un simple t-shirt propre amène une sensation de fraicheur), on a soufflé, décompressé.

Dehors, le ciel avait sorti ses tubes de bleu et de rouge, pour nous composer une belle palette de rose et de violet, et en inonder le ciel. Sur le balcon, à la fraîche, avec le coucher de soleil sur les toits de St Jean’, en bonne compagnie, après avoir passé une après-midi fatigante mais bonne. J’étais vidé, mais bien, détendu et heureux.

xoldokogaina_12

J’ai laissé les femmes aux fourneaux (c’est pour le quota de lecteur macho), ou plus précisément je me suis fait jeté dehors (vous avez déjà essayé de tenir tête à sa copine et à une basque en même temps ?), et je suis parti chercher le pain armé de mon appareil photo. Et j’ai déambulé, sur le port, poussé par un vent de quiétude, dans une ville qui m’est plus que familière, j’ai erré, absorbant les ambiances estivales, admirant la lune, juste au dessus, pas loin de là où nous étions tout à l’heure.

xoldokogaina_13

xoldokogaina_14

xoldokogaina_15

J’ai poussé jusqu’à la jetée, profité des derniers instants du coucher de soleil californien, avec les MNS en mode « Baywatch », puis je suis rentré, attiré par les odeurs du Thon à la luzienne façon « maison », et du crumble aux pommes flambées au Patxaran. Et la soirée a continué, continué, mais ça c’est une autre histoire…

xoldokogaina_16

xoldokogaina_17

xoldokogaina_18

Vous l’aurez compris, il y a de la vérité (beaucoup même) dans cette histoire mais aussi pas mal de second degré. Tout ça pour dire, que je me devais de conclure cette saga au Pays Basque, par un papier un peu plus léger. Au-delà de ça, avec le même entrainement qu’un isard, je pense que nous retournerons à Xoldokogaina  à une autre saison, avec d’autres couleurs pour s’approcher du lac et en faire le tour. Merci encore à qui de droit pour l’accueil, la patience, la bonne humeur…

Eskerrik asko duzu Maïder !

12 Commentaires
  • LadyMilonguera
    Posted at 10:18h, 17 septembre Répondre

    Il va décidément falloir que je m’occupe d’y passer quelques jours… J’avais pensé à fin octobre début novembre, la météo risque d’être humide… Mais bon… y a moyen que ce soit sympa quand même…
    LadyMilonguera Articles récents..Montpellier : château de FlaugerguesMy Profile

    • retourdumonde
      Posted at 21:00h, 17 septembre Répondre

      Octobre/Novembre risque en effet d’être humide, mais bon le Pays Basque jouit de micro-climat assez particulier et un peu capricieux. Mais vas-y c’est une magnifique région !

  • Amandine@Unsacsurledos
    Posted at 11:58h, 17 septembre Répondre

    Très sympa l’aventure; le coup des photos, je le fait aussi, ça marche à tous les coups ! Après, faut éviter de trop parler en même temps pour ne pas paraître trop essoufflé et se faire griller ! 😉
    Les paysages sont splendides en tout cas, ça donne envie 🙂

    Amandine@Unsacsurledos Articles récents..Pourquoi je suis tombée amoureuse des Moches

    • retourdumonde
      Posted at 21:01h, 17 septembre Répondre

      Oui et en plus on a pas mal discuté donc double souffle à reprendre ! :p

  • Béné
    Posted at 16:11h, 17 septembre Répondre

    Wahou ! Magnifiques photos, ça donne vraiment envie, bravo ! 🙂 (je vais peut être me mettre un peu plus à la rando moi ;))

    • retourdumonde
      Posted at 23:21h, 17 septembre Répondre

      Hey ! Marrant de te voir par ici, merci pour le retour qui fait bien plaisir ! 🙂

  • Maïder
    Posted at 17:37h, 17 septembre Répondre

    « Les petits cailloux just in case » ! J’aime bien mettre un peu le doute et entretenir le suspense en rando et même si j’avais été perdue, je ne l’aurais point dit… une basque ne se perd pas, elle trouve de nouveaux itinéraires, ahah !
    Jolies photos surtout celles de la belle Donibane, j’ai bien fait de t’envoyer en expédition boulangère !
    ps : je vous ai fait peur en voiture ?!
    Maïder Articles récents..MFO Park : une oasis verte à ZürichMy Profile

    • retourdumonde
      Posted at 21:02h, 17 septembre Répondre

      De toute les façons, on te faisait une confiance aveugle ! Merci pour le feedback sur les photos 😉

  • Stef
    Posted at 21:54h, 24 octobre Répondre

    Belle découverte au fil des blogs. Superbe graphisme, j’adore l’univers et les petits logos sur chaque photo en tête d’article. Vraiment très chouette !!

  • Claire
    Posted at 14:01h, 31 décembre Répondre

    Superbes photos sous le soleil (mais qu’il fait beau au Pays Basque…) !
    Ça fait un bail que je veux faire la balade du lac d’Ibardin, et aussi Aritzakun, je crois que ça va faire parti de mes résolutions pour début 2014 (pas trop de pression).

    J’espère être des vôtres une prochaine fois 😉

    • retourdumonde
      Posted at 13:17h, 04 janvier Répondre

      La balade de Xoldokogaina est assurément à faire, pour celle d’Artizakun on garde un petit coté d’inachevé, on la re-tentera une autre fois avec un temps plus clément !
      Pas de soucis pour une rencontre 😉

  • Urrugne Tourisme
    Posted at 17:58h, 29 avril Répondre

    Merci pour votre article sur la randonnée du lac d’Ibardin. Pour continuer vos aventures en montagne, je vous propose un petit site web mobile qui vous permet de partir en randonnée directement avec votre Smartphone http://www.urrugne-rando.com 😉

Laisser un commentaire