Escapade à St-Jean-de-Luz, au Pays Basque
Lui, est graphiste et passionné de photo. Elle, est tchatcheuse et un peu paresseuse. Ensemble, ils vous font voyager sans bouger de votre canapé
retour du monde, tour du monde, islande, ecosse, laponie, finlande, suède, norvège, blog, blog de voyage, blog tour du monde, pays basque, blog photo, photographie, canada, nouvelle-ecosse
202
post-template-default,single,single-post,postid-202,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,side_area_uncovered_from_content,qode-theme-ver-11.2,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.1.1,vc_responsive

Escapade à St-Jean-de-Luz, au Pays Basque

Escapade à St-Jean-de-Luz, au Pays Basque

rdm-stjeandeluz_0

Vous le savez peut être (ou vous le comprendrez bien assez tôt) ce qu’on aime à Retour du Monde en plus des voyages, c’est la bouffe, la jactance, la jaffe, la croustance, bref la gastronomie. Comme vous pourrez ou avez déjà pu lire dans l’article à propos du magazine Paprika, pas une fois lorsque nous sommes « ailleurs » nous n’oublions d’aller faire un tour soit dans les supermarchés, ou bien encore, quand il y en a, dans les marchés de produits locaux.

rdm-stjeandeluz_1

Cette année, pour cet été, pas de voyage au long cours, juste une petite ballade au travers le sud de la France, entre le sud-ouest et le sud-est. Et là c’est bien du Sud-Ouest dont je vais vous parler, et plus particulièrement du Pays Basque, où j’ai passé une bonne partie de mon enfance (à savoir toutes les vacances, plus des week-ends).

Le Pays Basque, comme beaucoup de régions en France, regorge de produits et de plats régionaux plus ou moins connus au travers du pays. Je vous passerais donc de vous parler des piments d’Espelette, de l’axoa de veau, des chipirons à la luzienne, du merlu koxkera, de la taloa, ou bien même du ttoro (non non rien à avoir avec la bête à corne, simplement une soupe de poisson). Bref revenons à nos moutons (il y en a beaucoup aussi). Un des meilleurs endroits dans la région, pour aller renifler les odeurs enivrantes des produits, ou bien encore goûter toutes ces merveilles, c’est sans conteste le marché de St-Jean-de-Luz. Ce marché, bien connu de la région, est ouvert toute l’année, tous les jours de la semaine, mais s’il y a bien un jour qu’il ne faut absolument pas manquer, c’est le vendredi.

rdm-stjeandeluz_2

Pourquoi le vendredi ? Tout simplement car c’est le seul jour de la semaine où tous les petits producteurs, les anciens, les particuliers vendent leurs produits tout autour de cette grande halle en brique et en fer. C’est aussi le jour du marché aux poissons. D’ailleurs, si jamais l’envie vous prend d’aller vous balader le soir, ou même en pleine nuit, le long des nombreuses falaises verdoyantes de la région, la veille (le jeudi soir donc) vous verrez au loin sur la mer, une multitude de petites lueurs, semblable à une armée de lucioles. Ce n’est ni plus ni moins que les pêcheurs en plein boulot.

rdm-stjeandeluz_3

rdm-stjeandeluz_4

Faut dire que St-Jean-de-Luz (mais aussi les basques en général) a une véritable histoire avec la pêche. Petit retour dans le temps. Au XVème siècle la ville est le point de convergence des pêcheurs de la région, qui en partant du port exploreront les premières côtes de Terre-Neuve, de St Pierre et Miquelon ou bien même d’Islande en vue d’y chasser la morue et la baleine. Certains historiens avancent même d’ailleurs que leurs explorations de ces contrées lointaines sont bien plus antérieures, et que les basques en sont parmi les premiers découvreurs avec leurs copains les vikings.

Du XVIème au XVIIIème, le port de St-Jean-de-Luz devient le point de ralliement des corsaires qui combattaient alors pour le compte du roi de France.  Bref, au fur et à mesure du temps, St-Jean-de-Luz (que l’on nomme Dohibane Lohizune en basque) devient l’un des plus importants ports du pays basque français, mais aussi une ville majeure du fait de sa situation proche de l’Espagne. Pour l’anecdote c’est d’ailleurs St-Jean-de-Luz que Louis XIV choisira pour épouser Marie-Thérèse d’Autriche infante d’Espagne en 1660. La trace de ce mariage est visible sur les côtés de l’église St-Jean-Baptiste, puisque la porte par laquelle est passé le couple a été murée 3 ans après la cérémonie.

rdm-stjeandeluz_5

Tout ça pour vous dire que si vous êtes de passage dans la région, réservez votre vendredi matin, pour aller renifler les odeurs des fromages de chèvre frais, de goûter un gâteau basque à la confiture de cerise d’Itxassou (une variété très noire et unique de la région), d’acheter des légumes du jardin, ou bien encore de goûter un fromage mi-brebis, mi-vache à déguster (à volonté) avec de la confiture de cerise ou de coing. Tout ça se passe autour du marché, où hormis quelques gros commerçants, vous ne trouverez que des particuliers, des familles descendues exprès de leur ferme pour vendre leurs produits.

rdm-stjeandeluz_6
Dans un second temps, rentrer dans la halle par le marché aux poissons, et là vous aurez droit, comme dans tout bon marché, à la gouaille des marchands de poissons, des mareyeurs.

rdm-stjeandeluz_7

Vous découvrirez des étalages de poissons de toutes sortes (principalement du thon, la spécialité de la région). Vous serez doucement grisé par ce brouhaha ou se mélange le basque, le français, l’espagnol.

rdm-stjeandeluz_8

rdm-stjeandeluz_9

rdm-stjeandeluz_10

Dans la halle principale, vous trouverez surtout les marchands de viande, mais aussi un petit café atypique avec toutes une collection de vieilles cafetières et théières qui s’alignent au-dessus du comptoir, et où les anciens, après une matinée de travail acharné viennent prendre un pot avant de repartir dans les montagnes.

rdm-stjeandeluz_11

rdm-stjeandeluz_12

Bref, pour avoir fait beaucoup de marchés, et sans chauvinisme aucun (ok, mais alors juste un peu), le marché de St-Jean-de-Luz reste d’une authenticité rare, un marché uniquement alimentaire pas encore pourri par des étals de produits inutiles, de strings multicolores, de statuettes africaines fabriquées en Chine,  j’en passe et des meilleurs. C’est un bon point d’entrée (et/ou de sortie) pour qui veut venir respirer l’essence même de la gastronomie basque, qui fait la fierté de ces habitants.

rdm-stjeandeluz_13

 

Les autres photos sont dispo ici

9 Commentaires
  • A la croisée des chemins
    Posted at 11:16h, 07 septembre Répondre

    Superbes photos, comme tu le dis en début, les marchés sont des lieux incontournables à visiter en voyage ! Et dans une moindre mesure… les supermarchés alimentaires ! :oD
    A la croisée des chemins Articles récents..[Video] A la vitesse du transsibérienMy Profile

  • Yo
    Posted at 21:39h, 11 septembre Répondre

    Ahhh le piment d’Espelette ! Les photos sont superbes en tout cas, j’aime particulierement la derniére 🙂
    Yo Articles récents..Care Conception Through the World : quel avenir ? Prochaine destination ?My Profile

  • Aurélie
    Posted at 21:19h, 20 septembre Répondre

    Il est superbe ce marché, toutes ses couleurs c’est magnifique 😉
    Aurélie Articles récents..A la découverte de la nature australienneMy Profile

  • retourdumonde
    Posted at 09:27h, 21 septembre Répondre

    En effet c’est vraiment un lieu agréable, où il fait bon flâner et surtout qui ouvre l’appétit ! 🙂

  • Terres de France
    Posted at 17:10h, 29 novembre Répondre

    Superbe photos ! Merci de nous avoir fait découvrir Saint Jean de Luz et le pays basque sous un autre oeil
    Terres de France Articles récents..Fete de la Citrouille (Relais du Plessis)My Profile

  • Eloisa
    Posted at 00:54h, 23 décembre Répondre

    Hoooo que de bons souvenir de St Jean de Luz !!
    Cher St Jean de Luz ville de mon enfance 🙂 !

  • Maïder
    Posted at 16:42h, 18 janvier Répondre

    Je me devais de laisser un petit message par ici… En fait, durant les beaux jours, les petits producteurs sont là le mardi et le vendredi 😉 Et si tu y repars cet été, mange le meilleur jambon de ta vie dans la halle au stand Lorena !
    Pour les statues africaines, on a beaucoup mieux avec notre marchand ambulant aussi distributeur de sourires et de bonne humeur : Monsieur Etchegaray du Sénégal !

  • retourdumonde
    Posted at 17:04h, 18 janvier Répondre

    Ah bah je me disais bien que tu allais poster quelque chose ! 🙂
    En effet je me souvenais bien qu’il y avais un autre jour pour le petit producteur mais impossible de me souvenir lequel ! merci donc de me rafraichir la mémoire.
    Je crois voir où il est le stand Lorena, au pire quand on y redescend tu nous y accompagneras, en mode visite guidée :p

  • LadyMilonguera
    Posted at 10:32h, 03 septembre Répondre

    Quel plaisir ce doit être de déambuler dans ce marché…
    LadyMilonguera Articles récents..Mirepoix : place des CouvertsMy Profile

Laisser un commentaire