Walktrip de 3 jours à Bruxelles - Jour 2 - Retour du Monde
Lui, est graphiste et passionné de photo. Elle, est tchatcheuse et un peu paresseuse. Ensemble, ils vous font voyager sans bouger de votre canapé
retour du monde, tour du monde, islande, ecosse, laponie, finlande, suède, norvège, blog, blog de voyage, blog tour du monde, pays basque, blog photo, photographie, canada, nouvelle-ecosse
857
post-template-default,single,single-post,postid-857,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,side_area_uncovered_from_content,columns-4,qode-theme-ver-13.0,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.4,vc_responsive

Walktrip de 3 jours à Bruxelles – Jour 2

Walktrip de 3 jours à Bruxelles – Jour 2

RdM_featuredimage_RdM-980--BXL_2

Bon si vous êtes ici c’est donc que vous avez déjà lu la première partie de ce Walk Trip à Bruxelles. On s’était quittés sur la prévision d’une journée très froide.

Et en effet la journée du samedi commence avec un froid assez piquant, avec une sorte de « grêge » (terme déposé et breveté par Sophie), un mélange de neige et de grêle. C’est un peu frigorifiés qu’on se rend dans un Bed & Brussels pour prendre le petit déjeuner au chaud et dans une ambiance plus que cosy. Les Bed & Brussels c’est quoi ? Et bien vous ne le saurez pas tout de suite, car le concept est tellement génial qu’on préfère vous en parler plus en détaisl (oui on aime bien le teasing). Tout ce qu’on peut vous dire c’est qu’on a superbement bien petit-déjeuné !

bruxelles_day2_1

On va donc faire une petite ellipse temporelle mais sachez qu’on était tellement bien dans ce petit cocon bruxellois, qu’on en a presque oublié qu’on devait filer à l’Atomium ou Inge, notre guide nous attendait. On saute dans le métro et voilà qu’on arrive face à cet immense atome de fer agrandi 165 milliards de fois, construit à l’occasion de l’exposition universelle de 1958. Comme la Tour Eiffel, il était prévu pour ne rester que 6 mois. Autant le dire tout de suite que  je l’avais visité il y a très longtemps lorsque j’étais minot que je n’en n’avais pas gardé un très bon souvenir. Je me souvenais de quelque chose de poussiéreux et pas super intéressant.

bruxelles_day2_2

bruxelles_day2_3

Mais grâce à Inge, on a eu la chance de voir l’Atomium comme jamais ! Armé de sa clé magique elle nous a promenés dans les recoins et les accès interdits. On a donc pu voir les escaliers interminables qui vous plongent dans les boules techniques (les trois boules inutilisées et vides de l’Atomium), admirer la vue sur tout l’ancien parc de l’exposition universelle…

bruxelles_day2_4

bruxelles_day2_5

bruxelles_day2_7 bruxelles_day2_6

…, voir des portes cachées et des salles vides où Inge a donné de sa personne pour nous montrer l’ouverture du sas. D’ailleurs elle nous a raconté que lorsqu’ils ont fait des travaux, elle et ses collègues bossaient dans cette salle, mais comme l’Atomium (comme la Tour Eiffel) est une structure plus ou moins souple qui oscille avec le vent, ils étaient obligés de faire des pauses, car passer la journée les yeux fixés sur un écran d’ordinateur qui bouge leur donnait des vertiges.

bruxelles_day2_8

bruxelles_day2_9

bruxelles_day2_10

bruxelles_day2_11

La visite a continué et Inge nous a montré d’autres salles cachées, dont une grande salle située dans une boule qui  peut être louée pour des événements mais aussi une salle avec des lits en forme de boule qui sont utilisés pour des sorties d’écoles. Les enfants arrivent le soir, visitent l’Atomium, dorment sur place et prennent le petit déjeuner avant l’ouverture dans le restaurant panoramique. Classe ! Ne cherchez pas c’est réservé plus d’un an à l’avance. Pour finir on est repartis par un escalator qui oscille visuellement entre Space Moutain et Star Trek (à déconseiller aux épileptiques tout de même).

bruxelles_day2_12

bruxelles_day2_13

bruxelles_day2_14

bruxelles_day2_15

bruxelles_day2_16

bruxelles_day2_17

Bref, le temps nous a manqué pour visiter plus en profondeur l’Atomium, mais tout même j’ai été emballé de le découvrir sous un tout autre aspect, refait à neuf et vachement plus attractif.

bruxelles_day2_18

On a donc rapidement filé de l’Atomium pour aller manger du côté de la Place Sainte-Catherine. On a mangé dans le froid, sous cette pluie et neige mélangés, alors pour ne pas prendre froid , on a rapidement filé se réchauffer aux Halles Saint-Géry. Ces Halles abritent un bar qui occupe toute la surface du lieu. Dans les coursives à l’étage et au sous-sol il y a des expositions temporaires de photos, le tout dans un bâtiment à l’architecture industrielle vachement sympa et à l’ambiance agréable. Ici se mélangent jeunes et plus anciens, joueurs d’échecs (on peut demander les pièces et un plateau au comptoir) ou simple curieux. Bref c’est vraiment un coin sympa ou se poser pour prendre un verre et en plus le chocolat y est servi dans un grand verre, ce qui me rappelle les goûters de mon enfance.

bruxelles_day2_19

bruxelles_day2_20

bruxelles_day2_21

bruxelles_day2_22

Tout en dégustant nos thés, nos chocolats et autre cafés, nous étions ici pour y attendre notre Greeter. Un Greeter c’est quoi ? C’est tout simplement un réseau de bénévoles qui vous emmène en balade dans la ville Bruxelles (ça existe aussi à Namur, Charleroi, Verviers et Mons) et vous montre alors sa vision de la ville avec ses coups de cœurs et ses coins secrets.

bruxelles_day2_23

bruxelles_day2_24

Au départ, notre Greeter devait nous montrer la ville sous un aspect, mais vu le temps et la température, ça c’est plus transformé en une rapide balade avec des arrêts dans des concept-stores et boutiques sympas histoire de se réchauffer un petit peu. Et en effet niveau boutiques branchées, Bruxelles semble tenir la dragée haute à Paris (oui c’est du pur parisianisme :)).

bruxelles_day2_26

bruxelles_day2_27

bruxelles_day2_28

bruxelles_day2_29

Tellement branchées les boutiques que j’ai même trouvé un magasin qui vendait du Marimekko ! Cette marque finlandaise de textile qui a eu un rayonnement international grâce à Jackie Kennedy et qui est introuvable en France. Alors quand Cécile a vu qu’ils vendaient les Converse par Marimekko autant vous dire que je me suis pris un savon (non j’exagère…à peine) !

bruxelles_day2_30

bruxelles_day2_31

Après cette rapide déambulation, et toujours en vue de se réchauffer mais pas que… on s’est jetés dans une chocolaterie de Frederic Blondeel pour se prendre une sacré dose de cacao d’un coup d’un seul. Voyez un peu : Chocolat chaud, à la crème hein et non pas au lait. Autant dire que ça vous tombe direct dans les chaussettes et vous ne décollez plus de la banquette ! Le tout accompagné d’une gaufre bruxelloise arrosée de chocolat chaud. Et oui la Team #LoveBXL n’a absolument pas rigolé quand il fallait remplir nos estomacs !

bruxelles_day2_32

bruxelles_day2_33

bruxelles_day2_34

Après cette petite balade et un petit passage à l’hôtel histoire de se poser un peu et reprendre des forces, toute la troupe est repartie affronter le froid glacial et piquant et le vent cinglant en direction du Bar Dessiné du Radisson Blu Royal Hotel.

bruxelles_day2_35

Ce bar renommé pour ses cocktails, sa cave à cigares et à whiskys (comptez pas loin de 400 pour les 4cc du plus cher des whiskys), l’est tout autant pour sa déco. Dans une ambiance cosy, façon bois sombre et fauteuils clubs, on trouve une belle collection de dessins originaux et de dédicaces des plus grands noms de la bande dessinée. De Roba (Boule & Bill) à Peyo (Les Schtroumpfs) en passant par Eddy Paape.

bruxelles_day2_36

bruxelles_day2_37

L’ambiance est vraiment chouette, feutrée peut être un peu gâchée par les deux écrans télé qui diffusent du sport, qui viennent un peu rompre le côté chaleureux du lieu. Heureusement nous sommes tombés le soir de la «Earth Hour », événement crée par la WWF et où, partout dans le monde, les gens éteignent les lumières durant 1 heure. C’est donc à la lueur des bougies qu’on a dégusté nos fameux cocktails et qu’on a écouté les paroles du barman, passionné par son métier et incollable sur l’histoire des cocktails.

bruxelles_day2_38

bruxelles_day2_39

bruxelles_day2_40

Après ça on a filé pour aller manger quelque part dans le centre. Sauf que durant tout notre repas (qui pour 1 plat chacun nous a quand même pris plus de 2h) le neige s’était remise à tomber façon gros flocons bien collants. J’avais à Bruxelles, l’impression d’être de retour en plein cœur de la Laponie ! L’ambiance de la ville de nuit avec les lumières jaunâtres, avec cette neige collante qui nous a donné un tout aspect de la ville qu’on arpentait déjà depuis plus de 24h.

Personnellement j’étais aux anges avec toute cette neige, mais mes collègues étaient frigorifiées : on a donc filé se rentrer à l’hôtel en faisant bien attention que personne ne glisse (c’est arrivé mais non non je ne balancerais pas les noms ! :p). Les plus fatigués sont rentrés dans leurs chambres tandis que moi, Louison, Marine et Karène avons décidé de profiter un peu de la neige bien au chaud au bar de l’hôtel en observant le balai de patinage des voitures dans la rue de l’hôtel.

bruxelles_day2_41

bruxelles_day2_42

5 Commentaires
  • LaRoux
    Posted at 11:33h, 05 avril Répondre

    ah les halles st géry, j’y vais ce dimanche ci (premier dimanche du mois -> marché du vintage !)

  • retourdumonde
    Posted at 12:14h, 05 avril Répondre

    Oui c’est vraiment un bel endroit et si en plus tu peut rester bien au chaud pour le marché vintage ! 🙂 En tout les cas je note pour les premiers dimanches du mois. Profite bien de Bruxelles !

  • vivalatina
    Posted at 01:43h, 06 avril Répondre

    Super le bar dessiné, je suis super fan du concept et surtout de l’ambiance.
    Tout ton reportage donne envie de s’y rendre et d’en profiter, mais en été hein!

  • Walktrip de 3 jours à Bruxelles - Jour 2 - Retour du Monde
    Posted at 13:03h, 12 avril Répondre

    […] En attendant le carnet de l’ #ArcticRoadTrip Walktrip de 3 jours à Bruxelles – Jour 2 […]

  • Sophie@voyage econome
    Posted at 17:30h, 17 avril Répondre

    J’ai adoré l’Atomium.

    Et le bar dessinés est un coin de rêve pour chaque enfant amateur de bandes dessinées belge (les meilleures au monde) qui sommeille en nous. Très belles prises encore une fois.

Laisser un commentaire