Retour du Monde - Article Invité - Pourquoi découvrir la Laponie suédoise
Lui, est graphiste et passionné de photo. Elle, est tchatcheuse et un peu paresseuse. Ensemble, ils vous font voyager sans bouger de votre canapé
retour du monde, tour du monde, islande, ecosse, laponie, finlande, suède, norvège, blog, blog de voyage, blog tour du monde, pays basque, blog photo, photographie, canada, nouvelle-ecosse
1840
post-template-default,single,single-post,postid-1840,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,side_area_uncovered_from_content,qode-theme-ver-10.1.2,wpb-js-composer js-comp-ver-5.1,vc_responsive

Article Invité – Pourquoi vous devez découvrir la Laponie suédoise

Article Invité – Pourquoi vous devez découvrir la Laponie suédoise

Ceci est un article invité de Benjamin du blog voyages Baroudeur Malin où il publie des conseils voyageur pour montrer à tous, que voyager est beaucoup plus facile qu’on ne le croit. Il vous aide également à préparer un voyage, en vous proposant en libre accès quelques guides voyage sur les destinations qu’il connaît très bien.

En décembre 2012, je suis parti en Suède à la découverte de la Laponie avec un ami. Notre objectif ? Apercevoir des aurores boréales, un rêve de gosse…  et même si ce dernier n’a pas été réalisé, nous avons tout de même découvert une région sauvage incroyable, totalement dépaysante, en particulier en plein hiver. De plus, le fait de ne pas avoir le soleil pendant ces 10 jours a ajouté un côté surréaliste à ce voyage.

RdM_featured-980--Invit_BienVoyag_1

Des activités typiquement suédoises…

Arrivés à Stockholm, nous avons passé quelques jours chez un ami, afin de visiter la capitale suédoise. Pour l’avoir visité en plein été, j’avais l’impression de visiter une toute autre ville. Mais à notre grande surprise, malgré le froid, et la nuit tombant très tôt, autour de 15H, la ville reste assez vivante pendant cette période de l’année, même si les suédois sont loin de l’apprécier. Ils ne comprennent d’ailleurs pas pourquoi, des touristes comme nous, arrivent à cette période !

Par la suite, nous avons pris le train direction le GRAND nord, pour démarrer, notre véritable aventure. La voie ferrée est sans doute la solution la plus sûre pour se rendre en Laponie, de Stockholm, et surtout la plus économique.

Pendant 18H, nous nous sommes donc armés de patience, profitant de la beauté des paysages qui s’offraient à nous. Voici un aperçu de notre trajet…

PLAN


Agrandir le plan

 invitBienVoyag_1

Une fois arrivés à Kiruna, nous sommes partis pendant 2 jours avec un groupe d’étudiants Erasmus, à la découverte de la région. Cette dernière se fera en chiens de traineaux et en moto-neige pour notre plus grand plaisir.

invitBienVoyag_6

Dès la première journée, et même si nous le savions, tout le monde est incroyablement surpris qu’à 13H il fasse déjà nuit noire. Nous occuperons notre après-midi à faire des randonnées en ski de fond ou en raquettes, équipés de lampes frontales. Le dépaysement est total. Nous avons l’impression d’être dans un autre monde.

Voici quelques photos pour vous faire partager cela :

invitBienVoyag_5

invitBienVoyag_4

Malgré tout, il nous manque ce quelque chose. Ce quelque chose pour lequel nous sommes venus : observer des aurores boréales…

Voir des aurores boréales, un rêve repoussé…

Et oui, malgré 10 jours sur place, et de nombreuses nuits passées à l’extérieur, nous n’aurons pas vu une seule aurore réellement distincte. Ce n’était pourtant pas faute d’être à la bonne période, et en pleine activité.
Malgré tout, je tenais à vous expliquer le phénomène un peu plus en détails, car je pense qu’il intrigue pas mal de personnes.

Qu’est-ce qu’une aurore polaire, communément appelé une aurore boréale ?

Tout d’abord, il faut savoir que même si il est possible de voir des aurores de différentes couleurs (notamment rouge, jaune, ou violette), la couleur dominante reste souvent le vert.

Concernant le phénomène, pour faire simple, une aurore se crée en raison du contact entre les particules du vent solaire et le champ magnétique terrestre, situé dans la haute atmosphère, chargé de molécules et d’atomes. Cette interaction  n’est en général possible que dans les régions situées près des pôles, comme la Laponie bien sûr, mais aussi l’Antarctique, le Nord du Canada ou l’Islande.

Malgré tout, il est arrivé, de très rare fois d’en apercevoir à plus basse latitude notamment à Mexico et même à Singapour.
C’est donc avec regret, que je ne pourrais vous montrer mes propres photos d’aurores boréales, mais je garde dans ma tête l’espoir d’y retourner un jour, pour réaliser ce rêve.

Quoi qu’il en soit, la Laponie reste sans doute l’un des voyages les plus dépaysant que je n’ai jamais fait. Aussi bien par ses paysages, son climat, mais également sa population, complètement isolée de tout.

Et vous, seriez-vous tenté par un séjour en Laponie ?

2 Commentaires
  • Silecee
    Posted at 12:05h, 26 septembre Répondre

    Tes photos sont superbes !
    De la Suède, je n’ai visité que Stockholm, mais j’ai tellement apprécié que je me suis juré d’y retourner et de me balader dans les terres. Ton article me conforte dans mon idée 🙂

  • LadyMilonguera
    Posted at 14:21h, 26 septembre Répondre

    ce doit être un territoire fascinant à découvrir !
    LadyMilonguera Articles récents..Malte : point sur les activités sportivesMy Profile

Laisser un commentaire