Napapiiri, le cercle polaire arctique et le village du Père Noël
Lui, est graphiste et passionné de photo. Elle, est tchatcheuse et un peu paresseuse. Ensemble, ils vous font voyager sans bouger de votre canapé
retour du monde, tour du monde, islande, ecosse, laponie, finlande, suède, norvège, blog, blog de voyage, blog tour du monde, pays basque, blog photo, photographie, canada, nouvelle-ecosse
414
post-template-default,single,single-post,postid-414,single-format-standard,woocommerce-no-js,ajax_fade,page_not_loaded,,side_area_uncovered_from_content,columns-4,qode-theme-ver-16.5,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.7,vc_responsive

Napapiiri, le cercle polaire arctique et le village du Père Noël

Napapiiri, le cercle polaire arctique et le village du Père Noël

Il est de ses frontières imaginaires, que l’on se plait, un jour à vouloir traverser. Pour moi le Cercle Polaire Arctique, quand j’étais gamin, en faisait partie. J’ai eu la chance jusqu’à aujourd’hui de la traverser 4 fois, dont 3 fois en Finlande, toujours au même endroit, là où les coordonnées de longitude et de latitude se résument en une suite barbare de chiffres : 66°32’35’’. Ce point se situe en fait à une petite dizaine de kilomètres du centre de Rovaniemi. Au-delà d’être un point de passage quasi obligatoire de la E75, l’un des principaux grands axes du pays, c’est aussi là que réside l’homme le plus sollicité de ce mois de décembre, le Père Noël.

RdM_Logo-Art---Napapiiri_1

Alors que la longue route qui passe en Finlande et traverse toute l’Europe s’étire à n’en plus finir, le conducteur averti ne manquera pas de se voir dessiner au loin une sorte d’arche triangulaire en métal. Ca y est, nous voilà enfin aux portes du cercle polaire arctique, là où l’été, le soleil ne se couche jamais, et où l’hiver les nuits sont les plus longues. Une légende raconte que celui qui franchit le Cercle polaire arctique (Napapiiri en finnois, autrement dit, rien à voir avec la marque de vêtement italienne qui utilise un drapeau norvégien (sic)) avec une patte de lièvre dans la poche, et un trèfle dans la main en plein été au moment de la pleine lune et qui en plus sait dire les formules magiques appropriées, prendra de fait la force d’un glouton, les yeux perçants du harfang des neiges et la vitesse du renne. Bon, nous, nous l’avons passé de plein jour, une matinée d’hiver autant dire que nous n’avions pas mis toutes nos chances de notre côté.

napapiiri_1

napapiiri_2

Pour les amoureux de la route et les voyageurs en tous genres, le Cercle Polaire Arctique c’est une ligne imaginaire qui fait rêver, une frontière du temps, qui suscite l’admiration voir même un léger sentiment de fierté. Chacun le célèbre à sa façon que soit par une photo sur la ligne tracée au sol, ou sous ces grands lampadaires en  pierre qui, en hiver, viennent remplacer la délimitation de cette frontière, ou bien encore pour les accros du kitsch, en achetant un t-shirt « Arctic Circle I did dit ! ». Sur les deux panneaux symboliques on peut d’ailleurs admirer une petite collection de stickers d’associations et de groupes de motards venus de tous horizons, Grèce, Suisse, Canada,…

napapiiri_3

Une fois passé le regard sur cette collection d’autocollants, le regard remonte vers le haut pour se poser sur une multitude de chiffres, de distances et de villes. Et d’un coup, l’impression d’être loin, au bout du monde, ou pas loin, se fait ressentir. Madrid : 3524km, New York : 6204km, Rome : 2985, Paris : 2465 km,… L’imaginaire se met à galoper, mais la confirmation est bien sous nos yeux, nous venons de passer un cap qui nous mène vers le nord, tout en haut, là où la densité de population commence à se faire beaucoup plus rare (0,3 habitants au km²) et où les distances s’étirent et les sapins seront, avec les rennes, la seule population locale que vous serez à même de croiser.

napapiiri_4

Napapiiri, c’est aussi là que se trouve le bureau et le village du Père Noël, « Santa Claus Village ». Pourquoi uniquement son bureau ? Tout simplement parce que le Père Noël n’habite pas du côté de Rovaniemi, mais du côté de la montagne Korvatunturi en plein cœur du parc national Uhro Kekkonen à cheval sur la frontière avec la Russie. Tunturi pour la petite histoire, c’est un terme Same qui désigne la toundra, mais aussi ces petits monts tout ronds en pierre qui ont émergé de la calotte glaciaire. Korvatunturi cela veut dire la « Montagne de l’Oreille ». Alors pourquoi là et pas ailleurs ? L’histoire vient en fait d’une célèbre émission de radio finlandaise appelée « Markus-Sedän Lastentunti ». Oncle Markus, Markus Rautio de son vrai nom, a tenu pendant presque 30 ans une émission pour enfants, il a raconté un jour que depuis la Montagne de l’Oreille agit comme une sorte de catalyseur de rêves des enfants et grâce à cela, le Père Noël est à même de pouvoir entendre quels enfants avaient été sages et ceux qui ne l’avaient pas été. Cette montagne de 483m, possède même son propre code postal (FIN-99999) où les enfants peuvent écrire leur lettre au Père Noël.

napapiiri_5

Dans la réalité à Napapiiri se trouve le bureau et la maison du Père Noël, qui est appelée Joulupukki par les finlandais. Quand on parle de maison, c’est vite fait. En résumé, beaucoup de boutiques de souvenirs de plus ou moins bon goût, une boutique officielle, mais aussi un bureau de poste d’où l’on peut envoyer des lettres avec le cachet officiel du Père Noël mais aussi envoyer des lettres à des enfants, qui ne seront envoyées que le jour de Noël. Au-delà de ça, ne le cachons pas, c’est un petit business commercial. La photo avec le Père Noël est payante et pas donnée, tout comme les timbres. Et si jamais vous ne pouvez pas faire déplacer toute la famille au bureau du Père Noël mais que vous voulez que Mamie Lucette puisse quand même voir son petit fils sur les genoux du Père Noël, pas de souci ! Car il y a la webcam, qui retransmet en direct les gamins sur les genoux de Joulupukki.

napapiiri_6

Mais ça à vrai dire, si l’on fait abstraction des inévitables souvenirs un peu kitsch que l’on trouve partout dans le monde, c’est plutôt bon enfant. Et justement avec des enfants en bas âge c’est un moyen de passer un bon moment. Car à moins d’un petit kilomètre en amont (dans la direction de Rovaniemi), se trouve le Santa Claus Park et là c’est pire. J’y suis allé quand j’étais petit, et je n’en garde pas un superbe souvenir. L’entrée y est prohibitive (environ 25€ par personne en hiver, moins cher en été) et les attractions, de mémoire, plutôt moyennes. Après s’être garé sur le Parking, on descend alors un gigantesque couloir percé dans la roche qui vous emmène dans une très grande salle, avec des boutiques et des petites attractions. Sans vouloir casser la magie de Noël, et c’est bien aux parents que je m’adresse (éloigner les enfants), le concept de ce parc, après quelques recherches, n’a jamais vraiment fonctionné et a beaucoup de mal à atteindre ses objectifs financiers, malgré le fait qu’en 2007 il ait été placé en 2ème position du « Best Travel Advendure » en Finlande par Topworld International Award. Pour ma part je me souviens d’une seule attraction plutôt sympa, mais je me souviens plus d’avoir été plus déçu qu’autre chose. Il semblerait que depuis 2009, l’organisation ait changé de propriétaire alors peut être qu’il y a eu du changement, mais à voir le type d’attractions proposées via le site officiel, j’ai tout de même quelques doutes.

napapiiri_7

Néanmoins, passer par le village du Père Noël est à faire, même pour les réfractaires du tout commercial, car couplé avec le Cercle Polaire Arctique, bien malgré soi, on se surprend à se faire entraîner par la magie de Noël, de l’hiver, du froid et de la neige. Nous y sommes donc retournés (enfin moi, puisque c’était une première pour Cécile) en 2012, au mois de Février. La période des fêtes étant passée, les touristes avaient délaissé le coin. Car, pensez tout de même que l’aéroport de Rovaniemi situé à quelques kilomètres, fait le plus gros de son activité durant les fêtes, et qu’à l’époque du Concorde, la British Airways opérait un vol unique Londres-Rovaniemi, uniquement le 24 décembre ! Bref, ne serait-ce que pour dire « je l’ai fait, j’ai traversé le Cercle Polaire Arctique », un petit arrêt du côté de Napapiiri, est quand même conseillé, surtout si vous avez gardé votre âme d’enfant.

Hyvää joulua !

napapiiri_8


Parse error: syntax error, unexpected ''cookies'' (T_CONSTANT_ENCAPSED_STRING), expecting ')' in /home/clients/337be1eb95501dfa7fc36dcbeb160fa1/web/wp-content/themes/bridge/comments.php on line 53