Retour du Monde - On the road again avec Lonely Planet
Lui, est graphiste et passionné de photo. Elle, est tchatcheuse et un peu paresseuse. Ensemble, ils vous font voyager sans bouger de votre canapé
retour du monde, tour du monde, islande, ecosse, laponie, finlande, suède, norvège, blog, blog de voyage, blog tour du monde, pays basque, blog photo, photographie, canada, nouvelle-ecosse
2695
post-template-default,single,single-post,postid-2695,single-format-standard,cookies-not-set,woocommerce-no-js,ajax_fade,page_not_loaded,,side_area_uncovered_from_content,columns-4,qode-theme-ver-16.9,qode-theme-bridge,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.2,vc_responsive

On the road again avec Lonely Planet

On the road again avec Lonely Planet

Ce qui devait arriver arriva. Le tiroir gronde et bouge. On ne pensait pas que cela irait jusque là. Pourtant cette année, je les ai sortis, une fois, histoire de.

Mais non, ils trépignent, il veulent être emmenés, tamponnés, regardés par des douaniers aux visages fatigués. 3 ans que nous avons refait faire nos passeports. Biométriques, informatisés, pucés, neufs, brillants, ils sont prêts à partir et on n’arrive plus à les retenir.

Oui mais nous, finalement, on s’est laissés aller pour l’Europe depuis 3 ans, un territoire à découvrir presque indéfiniment, se laissant appeler par le Grand Nord, dépaysant sans besoin de passeport.

RdM_featured-980--LonelyPlanet_USA_1

Finalement, ce ne sont pas les passeports, mais bien nous qu’on ne retient plus. Besoin de franchir l’Atlantique, de dépasser les 2h d’avion, de se dépayser parce qu’on est loin de chez soi.  D’aller voir ce qu’on imagine en regardant la mer au Pays Basque. D’aller prendre notre temps à se perdre sur la terre où tout est possible.

Alors quand Lonely Planet a sorti ses 2 pavés (1149 pages à eux deux, quand même !) intitulés « Sur la route de l’Ouest Américain » et « Sur la route des Etats-Unis », on ne pouvait pas y être insensibles. Roadtrippeurs dans l’âme, la route nous manque et aux Etats-Unis, notre faim a de fortes chances d’être rassasiée.

rdm_lonelyplanet_usa_4

On commence par « Sur la route de l’Ouest américain ».  L’Ouest américain est dans ce guide découpé en quatre régions : Au nord de San Francisco, la Californie centrale, le Sud de la Californie et les parcs du Sud ouest. Au début de chaque parcours est indiqué le nombre de jours préconisé (entre 2 et 7 jours),  pour quel type de voyage : nature, culture, gastronomie, quelle est la meilleure période de l’année pour y aller, et l’endroit où faire la photo souvenir.  Certains parcours sont assez courts (la majorité se situe entre 2 et 4 jours), le guide nous propose donc d’autres parcours avec lesquels les combiner.

rdm_lonelyplanet_usa_2

Ce n’est pas inondé de photos, mais 1 ou 2 illustrent chaque parcours. C’est suffisant et cela fait respirer les infos. Les photos sont en tout cas bien choisies et donnent envie.  J’ai repéré un « Road Trip sismique » qui longe la faille de San Andreas, qui serait impeccable sur une petite semaine. Vous savez bien que depuis l’Islande, on est devenus accros aux phénomènes géologiques ! Et tant que nous sommes dans le sujet, on y rajoutera un tour vers le Yosemite, évidemment, que le guide préconise en une semaine.

rdm_lonelyplanet_usa_3

On passe au plus gros guide des deux, « Sur la route des Etats-Unis – Les meilleurs itinéraires ». Forcément, ça se recroise avec le premier, vous vous en doutez, certains itinéraires ayant été regroupés. Comme dans l’autre guide, on se laisse aller en feuilletant les pages, en découvrant des lieux étonnants : par exemple les Finger Lakes, un ensemble de lacs qui peut rappeler les 5 doigts de la main dans l’état de New York. Les routes mythiques sont évidemment présentes : l’indétrônable route 66, la highway 1 qui longe la Floride et qui commence sur les Iles Keys, la highway 61 aussi appelée route du Blues… On n’en finit pas de découvrir des lieux et régions qu’on n’aurait pas spécialement cherchés à la base et dans des coins moins exposés au tourisme.

rdm_lonelyplanet_usa_1

Les passeports ont donc raison de trépigner, ils ne tarderont pas à sortir du tiroir et à nous accompagner découvrir le Nouveau Monde.

« Sur la route des Etats-Unis – les meilleurs itinéraires » – 19 €
« Sur la route de l’Ouest Américain » – 18 €, les deux chez Lonely Planet.

 

3 Commentaires
  • mzelle-fraise
    Posted at 14:12h, 01 juillet Répondre

    Mais oui ! Sortez les passeports !! la route vous appelle 😉

  • Delphine / 7h09
    Posted at 15:47h, 18 novembre Répondre

    C’est marrant, moi aussi (en juin je crois) j’ai fait un article entier sur les guides sur l’Ouest américain ! Et parmi eux, il y avait « Sur la route de l’Ouest Américain ». Je l’ai emporté en Californie cet été et je m’en suis souvent servi, même s’il faut lui reconnaitre un petit défaut : pas facile de se repérer sur la carte générale (quand on prévoit plusieurs itinéraires, pas simple de trouver quel chapitre correspond à la zone qu’on veut explorer).

    • retourdumonde
      Posted at 20:02h, 18 novembre Répondre

      J’espère bien pouvoir utiliser ce guide aux US (bientôt peut-être ?) et te faire un feedback !

      En tout cas, concernant les repères sur la carte, je me suis fait la même réflexion sur le Lonely Planet de Nouvelle-Ecosse.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.