Retour du Monde - Alone In The Light, Mikko Lagerstedt
Lui, est graphiste et passionné de photo. Elle, est tchatcheuse et un peu paresseuse. Ensemble, ils vous font voyager sans bouger de votre canapé
retour du monde, tour du monde, islande, ecosse, laponie, finlande, suède, norvège, blog, blog de voyage, blog tour du monde, pays basque, blog photo, photographie, canada, nouvelle-ecosse
2672
post-template-default,single,single-post,postid-2672,single-format-standard,cookies-not-set,woocommerce-no-js,ajax_fade,page_not_loaded,,side_area_uncovered_from_content,columns-4,qode-theme-ver-16.9,qode-theme-bridge,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.2,vc_responsive

Alone In The Light, Mikko Lagerstedt

Alone In The Light, Mikko Lagerstedt

La première fois que je suis tombé sur le travail de Mikko Lagerstedt vers fin 2012, je me suis pris une gifle. Sa série Winter, une de ses premières, faisait ressortir en quelques clichés, la beauté unique, et la lumière si particulière des paysages finlandais dans les confins de l’hiver. Une beauté froide et chaude à la fois quand les lumières de la ville au loin font ressortir un halo orangé au milieu d’une forêt de bouleaux. Mais aussi un isolement, une lumière diaphane, des paysages presque surréalistes pour qui n’a jamais eu l’occasion de les voir de ses propres yeux. Le temps a passé, j’ai continué de suivre son travail, son évolution, et puis on a lancé le premier hameçon pour voir si une interview était possible, et à force de beaucoup de patience, Mikko Largestedt nous a répondu. Rencontre avec l’étoile filante de la photographie finlandaise.

RdM_featured-980--MikkoLagerstedt_1

J’ai découvert ton travail un peu par hasard il y a quelques années avec ta série « Winter », et en tant qu’amoureux de la Finlande, je l’ai vraiment adoré. Donc Mikko, dis nous qui est-tu, d’où viens-tu et qu’est ce que tu fais ?

Hey, mon nom est Mikko Lagerstedt, je suis un photographe autodidacte finlandais. Je crée des photos d’atmosphères qui évoquent des choses.

Tu es un photographe autodidacte, mais comment as-tu progressé, pour devenir un photographe talentueux ? Te rappelles-tu quand le déclic s’est effectué ? 

Je me souviens avoir recherché une touche, un style dans mon travail, sur lequel je me suis concentré pour continuer dans la même veine. C’est juste arrivé avec du temps, de la persévérance et la passion de la photographie.

Mikko-Lagerstedt-Dark-Road

Quelles sont les choses que tu préfères photographier : les paysages, les gens, les choses du quotidien ?

Mes sujets favoris sont certainement les photographies de nuits et les paysages.

Mikko-Lagerstedt-Moody-Water

Toutes tes compositions sont très minimalistes, est ce que tu considères cette approche comme étant la meilleure pour refléter au mieux  les paysages finlandais ?

Je ne sais pas si c’est la meilleure façon de les refléter, mais pour moi ça me semble naturel. Je trouve que ça donne plus de place aux gens pour leur imaginaire et il y a toujours ce sentiment de mystère que je m’efforce d’inclure et de reproduire.

Mikko-Lagerstedt-Endless-Depths

Quand on regarde tes photos, on a l’impression que ce pays a quelque chose d’unique avec une atmosphère incroyable. Est-ce que ton travail est une déclaration d’amour pour ton pays ?

J’adore mon pays, ses conditions climatiques capricieuses, ses saisons…  Je suis attiré par l’obscurité et toutes ses conditions. C’est mon style.

Mikko-Lagerstedt-Between-Two-Worlds

Est ce que tu shootes toujours avec le même appareil, et qu’est ce qu’on peut trouver dans ton sac ?

J’ai eu 4 appareils différents depuis que je suis photographe. En premier j’ai acheté un Nikon D90, que j’ai utilisé pendant quelques années et puis je suis passé au D7000 pour finalement terminer avec un D800. Il est donc juste de dire que je suis familier de travailler avec les boîtiers Nikon.

Pour l’instant mon sac contient :
–       Nikon D800

–        Samyang 14mm f/2.8

–        Nikon 16-35 mm f.4.0 VR

–        Sigma 50 f/1.4

–        Sigma 70 f/2.8 Macro

–        Nikon 70-300 f/4.5-5.6 VR

J’ai aussi un des filtres ND Hoya et B/W pour les photos de longues expositions. J’utilise un trépied Sirui Tripod R-4203L avec une rotule Sirui Ball Head K-40X. J’avais un petit appareil compact, un Ricoh GR mais je l’ai récemment vendu, je ne l’utilisais pas assez. Je commence aussi  à utiliser mon iPhone 5s pour prendre des photos pendant que le D800 fait des poses longues.

Mikko-Lagerstedt-Shipwreck

Es-tu pour ou contre la retouche et le post-editing ?

Pour moi la retouche, c’est une manière d’amener mes photos à la vie. Je trouve que c’est un bon moyen pour m’exprimer si jamais la photo manque d’un petit quelque chose.  J’utilise principalement Lightroom pour retoucher mes photos.

Mikko-Lagerstedt-Still-Standing

Est ce que les voyages t’inspirent ?
Oui tout à fait, ils m’inspirent beaucoup. Même si on n’a pas toujours le temps de photographier autant qu’on le souhaiterait, on peut toujours ramener quelque chose d’inspirant de ses voyages. Voyager c’est élargir son point de vue.

Dis-nous en plus sur ta série de photo « Alone » ?

Ma série « Alone », c’était juste une coïncidence au tout début. Quand je me suis mis à regarder mes photos de l’année passée, j’ai remarqué que j’avais fait pas mal d’images avec le même thème minimaliste. A partir de là, la série s’est étoffée. L’inspiration de cette série vient de ma propre vie, des sentiments par lesquels je suis passé quand mon meilleur ami est décédé.

Mikko-Lagerstedt-Strange-Ways

 

Mikko-Lagerstedt-Stranger

Dirais-tu que ta façon de photographier est instinctive ou au contraire prends-tu le temps de créer tes compositions ?

C’est plus instinctif. Je ne planifie rien en avance. Je pars avec un feeling, à un certain moment et j’essaye de capturer l’instant comme je le vois.

J’ai l’impression que récemment ton travail a changé d’axe et tourne un peu plus autour des photos d’étoiles et des photographies de nuit, pourquoi cette évolution ?

Je dois admettre que je ne sais pas trop ce qui a provoqué ce changement. Je photographie aussi toujours les mêmes sujets qu’auparavant, peut-être est ce juste une période.

Mikko-Lagerstedt-Luminescence

Dis-nous comment tu organises tes sorties ? Tu sors tout en sachant ce que tu vas faire en avance ou tu décides tout au dernier moment ?

Habituellement je suis terrible dans tout ce qui est organisation de sortie photo, je sors juste quand je sens que c’est le bon moment.

En tant que fan d’Aurores Boréales, je me dois de te poser une question : Pourquoi ne voit on pas de photos (ou peut-être une) d’Aurores Boréales alors que tu vis en Finlande ?

Ce n’est pas commun de voir des Aurores Boréales dans le sud de la Finlande, c’est sans doute la raison principale pour laquelle je n’en ai pas pris autant en photos que d’autres photographes finlandais. Peut-être que je vais trouver un peu de temps pour organiser un voyage dans le nord de la Finlande l’hiver prochain.

Mikko-Lagerstedt-In-The-Spotlight

Quels sont tes futurs projets ?

Je suis en train de travailler sur un ebook avec un tutoriel pour la photographie de nuit qui devrait sortir cet été. J’ai aussi une exposition prévue à Helsinki au mois de Novembre.

titre_itw_ar_1

Quel type de voyageur es-tu ? Touriste, backpacker,…

Un touriste-backpacker 😉

Quel est ton premier souvenir de voyage dans ton pays ?

Des vacances au ski dans le nord de la Finlande

Ton premier souvenir de voyage à l’étranger ?

Un voyage sous le soleil portugais.

Quel pays as-tu le plus apprécié et celui qui t’as le plus déçu ?

J’en ai tellement aimé, mais la Croatie par exemple était un bon souvenir, par contre l’Espagne m’a un peu déçu

Il y a t-il une photo que tu regrettes de ne pas avoir faite, et que tu souhaiterais prendre si tu pouvais revenir en arrière ?

Non

Une dernière chose à ajouter ?

Merci pour cette interview !

Où est ce que l’on peut voir ton travail et te suivre ?

Mon site :http://www.mikkolagerstedt.com
Ma page Facebook : https://www.facebook.com/mikkolagerstedt/?ref=page_internal
Twitter: https://twitter.com/MikkoLagerstedt
Instagram: http://instagram.com/mikkolagerstedt

 

5 Commentaires
  • Laponico
    Posted at 10:44h, 24 juin Répondre

    Waouh, vraiment superbes…j’aime beaucoup les ambiances qu’il met, effectivement un côté mystère, sombre, mais les couleurs de sa photo dans la forêt (avec le soleil en fond) est tout simplement sublime !

  • satu
    Posted at 14:34h, 24 juin Répondre

    c’est magnifique, chouette de lire qui se cache derrière ces photos un brin mystique. C’est ce que je préfère en Finlande, quand la brume monte sur le lac, ou que t’as une lumière de dingue, et que tu te retrouve dans cette ambiance … où tu t’attends à voir débouler un troll.

  • SalutFinlande
    Posted at 17:59h, 24 juin Répondre

    Très bon choix pour cette interview. Mikko Magerstedt est un des jeunes photographes finlandais les plus doués. Vous êtes chanceux d’avoir pu l’interviewer.

  • Aukasisa Quispi
    Posted at 10:59h, 25 juin Répondre

    Vraiment cool! Merci pour la découverte 😉

  • Curiosités à NY
    Posted at 15:23h, 25 juin Répondre

    Chouette découverte ! C’est très inspirant !
    Curiosités à NY Articles récents..Anable Basin, ma buvette féticheMy Profile

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.