Pause Culture - Les musées à Stockholm - Retour du Monde - Le blog - Comptes-rendus et anecdotes de voyage autour du monde
Stockholm, ses balades et surtout ses musées ! Parcours de 4 jours de visites culturelles dans la capitale suédoise.
stockholm, suède, sweden, musée, musées, vasaa museet, fotografiska, arkdes, moderna, woodland cemetery, Skogskyrkogården,
22850
post-template-default,single,single-post,postid-22850,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,side_area_uncovered_from_content,columns-4,qode-theme-ver-13.0,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.4,vc_responsive

Pause Culture – Les musées à Stockholm

Pause Culture – Les musées à Stockholm

Nous avons visité peu de villes comme Stockholm, aussi remplies de musées. Je n’en ai qu’une en souvenir : Helsinki, sa consœur sur la Baltique, où nous avions enchaîné les musées, assez petits, mais très nombreux.

A Stockholm, notre objectif était de se prendre une petite dose d’architecture, déambuler dans les rues mais aussi visiter ses musées. Et pour ça l’offre ne manque pas : la capitale suédoise en compte une bonne vingtaine. Attention, on va marcher : 3 jours, 4 musées (et demi, vous comprendrez plus bas), le tout, sans courir.

RdM---Featured_Stklm_musee

MODERNA MUSEET

Levés tôt, premier jour, grand soleil. On part de l’hôtel tranquillement vers 9 heures pour être au musée, marchant le long de des rives de l’île de Skeppsholmen, le temps de faire quelques photos des bateaux et de la ville qui se dévoilent sous le soleil matinal. Nous sommes toujours au centre de Stockholm et pourtant nous sommes entourés de verdure. Le dépaysement commence…

RdM_Stockholm_musee_7Lorsqu’on rentre dans ce musée, deux choix s’offrent à vous : soit la partie du musée d’art moderne, avec son exposition permanente, soit la partie du ArkDes, le centre d’architecture et de design. Nous avons commencé par l’ArkDes et son exposition « Reprogramming the city », consacrée aux projets urbains de développement durable.

Rentabilisation des espaces vides, introduction de cultures agricoles diverses, cette exposition est très enrichissante pour ceux que la ville inspire. Le parcours de l’exposition nous emmène au fil des projets, des villes et des espaces urbains réinventés.

RdM_Stockholm_musee_1
Et puis, une fois l’exposition terminée, on se retrouve dans une immense salle lumineuse dédiée à l’histoire de l’architecture suédoise. Premiers bâtisseurs, matériaux, diversifications selon les régions, c’est un voyage dans le temps au travers des bâtiments.

RdM_Stockholm_musee_2

RdM_Stockholm_musee_3

On change complètement d’ambiance en passant dans la partie art moderne du musée. Je ne serai pas une bonne juge, ayant beaucoup de mal avec l’art moderne et les installations contemporaines. J’ai tout de même eu beaucoup de plaisir à découvrir des œuvres de Marcel Duchamp que je ne connaissais pas. Et puis, ne soyons pas mauvaise langue, il y a des styles très variés qui sont intéressants à découvrir.

RdM_Stockholm_musee_4

RdM_Stockholm_musee_5

On finira cette visite, qui aura duré presque trois heures – et cela deviendra vite une habitude par la suite – par un café sur la terrasse ensoleillée du musée.

RdM_Stockholm_musee_6

Infos 
Entrée : 150 SEK
http://www.modernamuseet.se/sv/Stockholm/

FOTOGRAFISKA (MUSÉE DE LA PHOTOGRAPHIE)

Le samedi matin, la chance ne tourne pas : le temps est toujours au beau fixe et pour notre plus grand plaisir, cela n’a pas l’air de vouloir changer ! Direction Södermalm, un quartier à la mode, blindé de disquaires et de cafés branchés. Il y est 9h et quelques, nous faisons nos repérages pour le shopping de l’après-midi. Nous allons sur les quais rejoindre le Fotografiska, le dernier né des musées de Stockholm, qui a ouvert ses portes il y a 5 ans.

RdM_Stockholm_musee_8

Ancienne usine, sa bâtisse en brique se dessine au bord de l’eau, imposante. Il y a 3 expositions, toutes temporaires. La première, celle de Inez & Vinoodh occupe tout le rez de chaussée. On entre dans l’ambiance de ces photographes, qui peut faire penser à David LaChapelle puis on enchaîne à l’étage avec celle de Nick Brandt, qui dénonce la chasse aux éléphants, aux rhinocéros et à d’autres espèces en danger pour le trafic de l’ivoire.

RdM_Stockholm_musee_10

L’éclairage est très bien travaillé, les photos des animaux, plutôt sombres sont très bien mises en valeur par la lumière. Sauf que, d’un seul coup, cette lumière s’éteint. Croyant à une alerte incendie, on patiente….assez longtemps dans la salle. Ce qui donne des scènes assez cocasses de visiteurs qui éclairent eux mêmes les photos à la lumière de leur téléphone. La lumière ne reviendra malheureusement pas, nous empêchant de voir la dernière exposition. Il nous faudra (avec grand regret, vous nous connaissez !) monter au dernier étage du musée pour déjeuner, avec vue sur Stockholm.

RdM_Stockholm_musee_11

RdM_Stockholm_musee_12

En redescendant un peu moins d’une heure après, la lumière n’était toujours pas revenue….

Infos
Entrée : 120 SEK
http://fotografiska.eu/

VASA MUSEET

C’est LE musée que tout le monde nous conseillait d’aller visiter. Pourtant ce n’est qu’un bateau, mais quel bateau! Le Vasa, c’est un navire échoué le 10 août 1968 au bout de quelques kilomètres de navigation. Dans les années 60, les autorités suédoises ont décidé de le sortir de la vase du port, inventant tout un système pour dégager le bateau.

RdM_Stockholm_musee_13

RdM_Stockholm_musee_14

C’est toute cette histoire qui est racontée dans ce musée, le plus visité de Suède, mais surtout le bateau en entier y est exposé, et c’est vraiment impressionnant. La scénographie et l’installation du musée font que l’on s’approche au plus près du Vasa, pour en observer les sculptures, simulation de couleurs, détails des réparations.

RdM_Stockholm_musee_15

RdM_Stockholm_musee_16

Tous les travaux de recherches sont d’ailleurs expliqués en détails, et continuent même sous les yeux des visiteurs : lentement, les chercheurs refont les pièces de l’intérieur du navire, ce qui doit être un boulot de titan. Le tout est bien sûr encadré par des points et rappels historiques.

RdM_Stockholm_musee_17

Infos 
Entrée : 130 SEK
http://www.vasamuseet.se/sv/sprak/francais/

Skogskyrkogården – WOODLAND CEMETERY

Avant de nous enfuir sur l‘île de Grinda, ce dimanche matin était consacré à la visite d’un cimetière, ce qui est un musée comme un autre, me direz-vous ! Et plus particulièrement le Woodland Cemetry, volontairement installé à l’extérieur de Stockholm.

RdM_Stockholm_musee_19

De premier abord cela ressemble plus à un parc qu’à un musée. Pourtant ce cimetière renferme 3 exceptions architecturales assez étonnantes : des chapelles, construites par deux architectes avant-gardistes, Erik Gunnar Asplund et Sigurd Lewerentz. Les 2 chapelles (il y en a 5 en tout) que nous avons pu visiter sont toutes deux de styles très différents, mais elles ont tout de même un point commun : elles ne respectent aucun code architectural spécifique et sont particulièrement irrévérencieuses envers la religion.

La première a été dessinée par Gunnar Asplund, c’est la première chapelle du cimetière qui a été inaugurée en 1920. C’est aussi la plus petite, et la plus osée : l’ange qui accueille les visiteurs au dessus de la porte d’entrée, ainsi que la serrure en forme de crâne a choqué beaucoup de visiteurs lors son ouverture. A l’intérieur, l’architecte a choisi de montrer toutes les formes géométriques.

RdM_Stockholm_musee_20

RdM_Stockholm_musee_21

La deuxième chapelle que nous visitons est la Chapelle de la Résurrection, crée par Sigur Lewerentz, inaugurée en 1925, qui a l’apparence d’un temple de style néo-classique mais qui n’en est pas véritablement un, de par certains détails de style complètement différents volontairement intégrés dans ce décor classique.

RdM_Stockholm_musee_23

RdM_Stockholm_musee_24

Les délires architecturaux (je n’exagère pas!) des architectes font qu’il n’y a pas de juste milieu : soit on accroche complètement, soit on n’aime pas du tout. Mais cela ne laisse pas indifférent. L’endroit en lui-même est impressionnant : les espaces où se trouvent les tombes sont bordés de forêts de pins, plantées en cet endroit volontairement par l’homme.

RdM_Stockholm_musee_22

Ce n’est donc pas très étonnant que ce lieu soit classé au patrimoine mondial de l’Unesco, il dégage quelque chose, une singularité qui en fait un cimetière hors du commun et original. Le message est clair : la vie a ici toute sa place, même parmi les morts, et l’omniprésence de la nature et de la végétation fait que l’ambiance n’est pas triste mais plutôt reposante, je dirais.

Infos
Une visite guidée se déroule tous les dimanches matin à 10h30, au prix de 100 SEK (les billets peuvent être achetés à l’avance ici
http://www.skogskyrkogarden.stockholm.se/in-english/

LE MéTRO

Et pourquoi ne pas terminer sur ce qui n’est pas vraiment un musée en lui-même mais qui peut prendre beaucoup de temps à visiter si on s’y attarde ?

RdM_Stockholm_musee_25
Le métro de Stockholm est assez jeune, comparé au réseau souterrain parisien : il date des années 50. Taillées dans la pierre, les stations se révèlent comme des cavernes, peintes et décorées de différentes façons.

RdM_Stockholm_musee_26

RdM_Stockholm_musee_27

Kungsträdgården, Solna Centrum, Friedhemsplan ou encore Hörtorget, elles sont toutes des ambiances différentes qui nous font oublier le côté désagréable du transport en commun…

RdM_Stockholm_musee_28

RdM_Stockholm_musee_29

Infos 
http://www.visitsweden.com/suede/Villes-et-regions/Stockholm/Culture/Lart-dans-le-metro-de-Stockholm/

Et encore, ceci n’est qu’un petit extrait des musées à faire à Stockholm…sans parler du tout récent Musée Abba, devant lequel nous n’avons fait que passer (j’espère que les fans ne nous en voudrons pas…). A noter qu’à partir de janvier 2016, la Stockholm Card (qui permettait, une fois achetée, de faire tous les musées et de prendre les transports) disparaît. Elle ne sera pas remplacée à proprement parler et il faudra soit faire un choix dans vos visites auparavant, soit, si la sélection vous suffit, prendre le My Stockholm Pass et le combiner, ou pas, avec une carte de transports. A réfléchir avant votre départ ou alors se laisser guider et charmer par tout ce que Stockholm propose…

Ce city-trip à Stockholm s’est fait dans le cadre d’un partenariat entre la Team Givrés et Visit Sweden.
Néanmoins le ton des articles et les choix éditoriaux nous sont propres.

8 Commentaires
  • Stephane
    Posted at 16:40h, 01 décembre Répondre

    Super adresses, Stockholm est reconnu à raison comme l’un des haut lieu de l’art…

  • Mili - The Flying Dutchwoman
    Posted at 19:34h, 02 décembre Répondre

    HA! MER-CI! Je me sens moins seule maintenant quand je parle des stations de métro à Stockholm… on a tendance à me regarder bizarrement, genre « non, non, une station de métro ne peut pas valoir le coup d’oeil ». Leur perte!
    Stockholm me manque, j’aime toujours la voir à travers les photos des autres, il ya tellement de choses que j’aurais aimé faire… Comme le musée de la photographie. Je peux donc le mettre en tête de liste pour le jour où on y retournera (ça et mes stations de métro, na!).
    Mili – The Flying Dutchwoman Articles récents..Amsterdam City Guide #02My Profile

    • retourdumonde
      Posted at 20:13h, 02 décembre Répondre

      C’est vrai que sur le papier, ça peut ne pas faire rêver ! En tant que parisiens, on s’est sentis un peu bêtes au début de la balade dans le métro, mais c’était tellement impressionnant qu’on a été charmés au bout de quelques minutes .

      J’espère que quand tu feras le musée de la photo, tu n’auras pas de panne d’électricité 😉

  • Maïder
    Posted at 17:49h, 04 décembre Répondre

    Bien cool votre billet, cela change des bonnes adresses ambiance bobo-déco de Stockholm 🙂
    Maïder Articles récents..Que faire à Uluru (Ayers Rock) : le coeur rouge de l’AustralieMy Profile

  • Delphine / 7h09
    Posted at 15:33h, 08 décembre Répondre

    Je note, je note…
    Par contre, en été, je voyage toujours avec mes enfants (‘deux ados) et autant dire qu’un musée par jour, il ne faut même pas y penser ! 😉

    • retourdumonde
      Posted at 00:35h, 09 décembre Répondre

      Merci pour ton message Delphine ! Essaye au moins de les emmener au Vasa, c’est sûr, ça va leur plaire.

  • mzelle fraise
    Posted at 22:16h, 25 décembre Répondre

    Je retrouve ici des anecdotes que vous m’aviez racontées 🙂 le métro a l’air d’être à la hauteur de sa réputation en tout cas !

Laisser un commentaire