FinnmarKable - Road Trip dans le Finnmark - Départ - Retour du Monde
Une carte et quelques mots avant le départ d'un road trip dans le Finnmark, à l'extrême nord de la Norvège. De Alta au Cap Nord en passant par Kautokeino.
finnmark, norvège, finlande, cap nord, nordkapp, alta, kautokeino, same, sami, karasjkok, tana, hurtigruten, bugoynes, tour du monde, retour du monde
24824
post-template-default,single,single-post,postid-24824,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,side_area_uncovered_from_content,qode-theme-ver-11.2,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.1.1,vc_responsive

FinnmarKable – Road Trip dans le Finnmark – Départ

FinnmarKable – Road Trip dans le Finnmark – Départ

Suggestion d’accompagnement sonore :

Maxida Märak & Downhill Bluegrass Band – Nikesunnas Joik (Limestone House Music – 2014)
Très belle rencontre sonore entre Maxida Märak, grande chanteuse de joik sami – popularisée dans la série Jour Polaire de Canal + – et un groupe de bluegrass norvégien, comme une bande sonore évidente de ce voyage.

Chassez le naturel, il revient au galop. Ça faisait un petit moment qu’on n’avait pas été taquiner les contrées nordiques. Trois longues années sans aurores boréales, sans neige, sans froid, sans longues bandes de bitumes lacérées par les vents, sans lumière rasante. Trop pour nous. En hiver, dans le nord de la Scandinavie et de la Finlande, on a fait beaucoup, presque toutes les boucles possibles. Il nous en restait une, une seule petite boucle dont on avait déjà défriché le terrain à l’époque de l’Arctic Road Trip. 10 jours dans le cœur du Finnmark. Welcome in North.

En effet l’ébauche de ce trajet, on en avait parlé il y a un bout de temps, c’est même grâce à lui qu’on avait fait la connaissance de Léon, qui nous avait aidé à placer les bases, et puis je ne sais plus trop pourquoi, on s’était rabattu sur un tracé qui partait plus à l’ouest et qui englobait les trois pays.

Ça nous titillait de ne pas boucler la boucle, on avait besoin de tracer cette dernière route. Après, promis on y retournera à une autre saison. Enfin c’est ce qu’on se dit.

Depuis tout ce temps – 2012 pour l’Arctic Road Trip – la Laponie a un peu changé, enfin la vision que l’on a de la Laponie s’est modifiée, c’est désormais une destination prisée, mise en avant, qui ne fait plus aussi peur qu’avant. Au contraire, elle attire. On pensait alors qu’on aurait moins de difficultés à trouver nos hébergements que les années passées. Sauf que voilà, partez à l’est du Cap Nord et vous vous retrouvez un peu dans le pétrin. Ce coin là en hiver est très peu fouillé, visité et les hébergements ont été – encore une fois – assez compliqués à trouver, donnant lieu à des casse-têtes et des maux de têtes.

On a du faire des croix sur des points qui nous tenait à cœur. Oublié Grense Jakobselv et sa chapelle, point le plus à l’ouest de la Scandinavie jouant à touche-touche avec la frontière Russe. Oublié Kirkenes, oublié aussi Vardø et le Parc National du Varangerhalvøya.

On a tout de même réussi à caler certains impondérables, certains coins qui nous étaient chers sur le trajet. Karasjok et son Parlement same, Kautokeino pour son musée et son histoire.

La moyenne kilométrique est un peu au-dessus de ce qu’on a l’habitude de faire dans ces régions, pas de beaucoup mais ça peut avoir son impact. Quoi qu’il en soit le trajet est un poil ambitieux, mais quel plaisir de, de nouveau, placer des points sur une carte, de se créer son truc, son histoire, son voyage. Même les déconvenues d’hébergements, les appels passés au fin fond de l’arrière-pays norvégien, les interlocuteurs peu loquaces, ceux avec qui tu te retrouves à négocier qu’ils t’ouvrent une chambre même s’ils sont fermés, même si tout ça est chiant – faut bien se le dire – ça nous avait un peu manqué.

La difficulté rajoute du piquant, c’est indéniable.

L’idée du trajet c’est donc, sur le papier, d’arriver à Alta, de remonter sur Olderfjord puis d’enchainer la péninsule de Magerøya et Honningsvag puis de continuer plus au nord pour rejoindre le convoi qui mène au Nordkapp. Ce convoi du Nordkapp, dont Céline de JePapote avait déjà parlé, est un vrai casse-tête. Les horaires du convoi fluctuent avec la météo, ils peuvent être annulés au dernier moment. On a donc deux nuits sur Magerøya histoire de sécuriser l’histoire.

De là nous emprunterons l’Hurtigruten pour une étape, ce bateau-ferry, anciennement véritable tramway des mers nous évitera un détour de plusieurs centaines de kilomètres, nous permettant de rejoindre Mehamn. De là nous redescendrons vers Tana, dormirons à la frontière finlandaise. Ensuite nous longerons cette fameuse frontière, pour l’instant nous n’avons pas encore décidé si nous le ferons côté norvégien ou finlandais, puis ce sera Karasjok, puis Kautokeino et un retour vers Alta.

Comme d’habitude, nous ne nous mettons pas de pression quand à la présence sur les réseaux sociaux, nous ferons au gré de nos possibilités, de nos envies, de notre état de fatigue, ce sera ce que ce sera, mais par contre on peut d’ores et déjà vous affirmer qu’il y aura bien un carnet de voyage à la suite de ce voyage.

Vous l’attendez tous, donc voici le hashtag et le nom officiel de ce voyage, et j’en profite pour rendre à Léon ce qui est à Léon, car tandis que nous séchions lamentablement, c’est lui qui a soumis cette bonne idée : #FinnmarKable, évidente contraction de Finnmark et de l’adjectif anglais remarkable.

Tout ceci sera à suivre sur Facebook, via notre compte twitter @retourdumonde et bien sûr nos Instagram respectifs @crazyouths et @cecile_arnaud.

On vous laisse, on a encore un paquet de trucs à préparer et en attendant vous pouvez toujours réécouter le son au début de l’article, histoire de vous plonger dans l’ambiance.

Départ pour #FinnmarKable, 10jrs de #roadtrip dans le nord de la #Norvège 🇳🇴 Click To Tweet

29 Commentaires
  • Isa
    Posted at 10:29h, 14 février Répondre

    Bon alors c’est une destination qui me tente pas du touuuuuuut, mais je n’attend que de la découvrir sous vos yeux ! Je suis encore épatée par la beauté de vos éléments graphiques (j’adore la carte) 🙂

    • retourdumonde
      Posted at 11:47h, 14 février Répondre

      Mais allez tu dis ça ce matin, comme ça, mais je suis sûr que si on te faisait une place dans notre valise tu ne serais pas totalement contre (en échange d’être dans ta valise pour un trip aux US, évidemment).
      Pour la partie graphique, c’est du boulot, beaucoup de boulot à chaque fois, mais qui reste un plaisir. Merci Isa ! 😉

      • Isa
        Posted at 11:36h, 15 février Répondre

        Etant donné que je rêve actuellement d’un cocktail sur une terrasse andalouse, je ne suis pas tout à fait sûre ! 😀 hihi !
        Isa Articles récents..Du pouvoir apaisant de la neigeMy Profile

        • retourdumonde
          Posted at 12:25h, 15 février Répondre

          Oh, tu penses ? Pour moi les paysages sont très ressemblant, tout comme la température, non ? :p

  • Marie
    Posted at 10:53h, 14 février Répondre

    Je pars en Norvège très bientôt (en mars) et cet article me rend encore plus impatiente !! J’espère que nous n’aurons pas trop de difficultés pour être hébergé (comme des imbéciles, nous nous y sommes pris tard et toutes les auberges à un prix accessibles sont déjà prises…), mais comme vous le dites si bien, cela fait parti de l’aventure 🙂
    La carte et les dessins sont vraiment très beau !!

    • retourdumonde
      Posted at 12:00h, 14 février Répondre

      Tout dépend de votre trajet, mais même si on a des difficultés, on finit toujours pas trouver ! Merci pour ton message Marie ! 🙂

  • Adeline
    Posted at 11:31h, 14 février Répondre

    J’ai trop trop hâte de suivre le road trip 😀 C’est une des destinations qui me tente beaucoup les pays nordiques !

  • Laponico
    Posted at 11:37h, 14 février Répondre

    Jalousiiiiieeee !!! Sinon le trajet doit être bien sympa, j’étais allé à Mehamn, j’avais adoré l’ambiance…

    • retourdumonde
      Posted at 12:31h, 14 février Répondre

      Tatatata, pas de jalousie Nico, c’est vers Mehamn que tu avais ta tempête de neige dont tu nous avais parlé ?

      • Laponico
        Posted at 11:04h, 17 février Répondre

        Yes, le temps changeait sans arrêt, les couleurs étaient magiques…

        • retourdumonde
          Posted at 11:50h, 17 février Répondre

          On verra bien ce que la météo nous réserveras, j’ai vu que c’était bien tombé hier soir à Mehamn, we will see ! 🙂

  • cvrin
    Posted at 13:23h, 14 février Répondre

    Bien l’bonjour! En grande amatrice des pays nordiques je me réjouis de vous lire. Et je découvre votre page/site grâce à Audrey 😉
    Suis passée dans ce coin mais moins à l’est quand même, en été 2015. Mais bien trop vite, 3 semaines pour 3 pays c’était un peu abominable niveau kilomètres. Mais maintenant on retournera avec plaisir dans les coins découverts qui nous ont plus.
    Allez, un bon voyage à vous et vivement les premières photos!

    • retourdumonde
      Posted at 18:00h, 14 février Répondre

      C’est cool ça ! J’ai été faire un petit tour sur votre site, chapeau, vos photos sont magnifiques !
      Oui c’est toujours trop court, surtout quand on met en perspective l’étendu du (des) pays, c’est parfois frustrant. L’hiver à l’avantage de limiter quelques routes, mais il faut défricher pour, comme vous dites, savoir où retourner !

      • cvrin
        Posted at 21:32h, 14 février Répondre

        Oh merci pour votre petit tour 🙂
        La Scandinavie, on y met les pieds une fois et on y retourne à vie! Quand j’ai réussi à convaincre l’Homme en 2011, je pensais bien qu’on allait aimer notre voyage, mais tomber littéralement en amour de la Suède fut magique… Vivement la suite!

        • retourdumonde
          Posted at 12:26h, 15 février Répondre

          Ah pour ça tu as bien raison, premier voyage en 2004, depuis je n’avais de cesse de rêver d’y retourner, et je pense qu’on y retourneras encore et encore car il y a tellement de coins à explorer, découvrir, farfouiller !

  • Leslie
    Posted at 14:59h, 14 février Répondre

    Cool ! Et c’est toujours un plaisir de prendre l’Hurtigruten. Je connais pas trop le Nord de la Norvège hormis les Lofoten, Bodo & Tromso mais ça me donne envie de suivre ce périple… Bon voyage !

    • retourdumonde
      Posted at 18:37h, 14 février Répondre

      Première pour nous en ce qui concerne l’Hurtigruten, ce ne seras que pour une étape malheureusement ! 😉

  • mzelle fraise
    Posted at 16:57h, 14 février Répondre

    C’est bien ce petit morceau de bluegrass venu du froid pour lire cette mise en bouche 🙂 Et quels sont les appareils photos sélectionnés pour la valise ?! Hâte de vous lire, bon voyage !!
    mzelle fraise Articles récents..2017My Profile

    • retourdumonde
      Posted at 18:03h, 14 février Répondre

      Je savais que le son te plairait, tout l’album entre les joik et le bluegrass est vraiment top ! Pour les appareils je me suis pas mal creuser la tête, les impondérables, le Minolta de Cécile, le numérique, le Yashica (6×6) et le Nikon F pour moi. J’aurais bien aimé prendre le petit dernier, mais je ne lui aie toujours pas trouvé son soulier de vair. Des bises Jo’, on se débrief ça en rentrant. 😉

  • The Flying Dutchwoman
    Posted at 18:02h, 14 février Répondre

    Je vous déteste un peu là… Même si je vous comprends. Y’a un an, on partait pour notre tout premier roadtrip en Laponie et l’envie d’y retourner est graaande! (d’où le « je vous déteste » – Grosse jalousie)… Mais j’ose à peine imaginer du coup, le manque après 3 ans!
    En tout cas, bon voyage, je croise les doigts pour la météo (tant pour le « restez pas coincé au milieu de nul part » et pour les aurores) et profitez bien!!
    PS : gros moment de nostalgie avec la bande-son, on l’avait en boucle avec nous quand on était sur la route là-haut! Est-ce que ça veut dire qu’on aura droit à une playlist dans le prochain carnet?
    The Flying Dutchwoman Articles récents..Roadtrip in Scotland – Highlands & GlencoeMy Profile

    • retourdumonde
      Posted at 12:40h, 16 février Répondre

      Oh bah non Emy, ne nous déteste pas quand même ! :p
      Oui ça nous manquait grandement, le silence du blanc, l’immensité du rien, on en avait besoin et après 3 années de sevrages, c’était beaucoup trop ! Pour la météo on ne sait pas trop, dans certaines villes du nord, les rues sont déjà pleines de slush, la pluie s’invite au milieu de la neige donc ça risque d’être différent de ce dont on a l’habitude.
      C’est cool, pour la bande son, du coup on emmène l’album histoire d’avoir un bon fil rouge musicale, c’est dingue vous étiez tombé comment dessus ? Pas bête pour une playlist au retour, on en avait fait une sur Spotify après la Finlande, de toutes les chansons qu’on entendait à la radio, on la réécoute souvent avec un brin de nostalgie.

  • Cindy came-true.blogspot.fr
    Posted at 18:03h, 14 février Répondre

    Trop jolie votre carte !!! 😀 Il me tarde de vous suivre depuis chez moi, j’espère que vous posterez plein de photos sur Twitter! 😀

    • retourdumonde
      Posted at 19:27h, 14 février Répondre

      Merci Cindy ! On va essayer mais on ne va pas se forcer, surtout pour apprécier 😉

  • Laurent
    Posted at 22:04h, 16 février Répondre

    Ayant vu passer sur Twitter la saga carte-logo, j’ai une question qui n’a rien à voir avec ce joli voyage, mais plus avec la méthode pour arriver à ce genre de chef-d’œuvre. Tu pars de quoi pour les contours géographiques ? C’est de la pure curiosité 🙂

    • retourdumonde
      Posted at 11:56h, 17 février Répondre

      Ah alors j’avais déjà répondu à cette question sur Twitter, mais comme tu es le grand Laurent je vais y répondre de nouveau ! 🙂

      Pour les contours géographiques j’ai trois solutions possibles :
      – Je pars d’une typo qui s’appelle GeoBats (http://www.dafont.com/fr/geobats.font) qui a les contours de beaucoup de pays. Je choisis le bon pays et ensuite je vectorise ma forme.
      – Je fais une capture Google Maps, et je redessine les contours à la main.
      – Je trouve une forme du pays en question déjà vectorisé. Ça c’est la solution du dernier recours quand par exemple je dois montrer une forme assez zoomé d’une région d’un pays, et que j’ai besoin du maximum de détails possible (ce que j’ai fait – pour la première fois – pour cette carte).

      Et ensuite je défini ma palette chromatique, et petit à petit je rajoute mes éléments, mes effets, les noms, etc… (Ce qu’on peut voir ici : https://www.instagram.com/p/BQfGW0kF-BG/?taken-by=crazyouths)

  • Lauriane
    Posted at 13:05h, 20 février Répondre

    Ce qui me fait rêver dans cet article introductif c’est qu’aucun (ou presque) des noms d’endroits cités ne m’est familier :O J’adore et j’ai hâte de découvrir à quoi cela ressemble !
    Lauriane Articles récents..Snorkeling à Amed #BaliMy Profile

  • Larrosari
    Posted at 10:04h, 04 mars Répondre

    La carte est trop jolie… que de talent sur ce blog. Je ne voyage que très peu, mais la lecture (de romans ou de ce blog par exemple) est une grande source d’évasion, de découverte et de liberté. A l’heure ou je poste mon message vous etes surement déjà sur le chemin du retour. En attendant de vous lire, je démarre la lecture de La Montagne Rouge d’Olivier Truc.

    • retourdumonde
      Posted at 19:05h, 04 mars Répondre

      Merci Martixu! Nous sommes heureux de pouvoir vous apporter un peu d’ailleurs, là où vous êtes, et vous avez bien raison la lecture est un bien beau moyen d’évasion, et la trilogie d’Olivier Truc un vrai régal pour s’immerger dans les contrées du nord de l’Europe et de la Laponie et du Finnmark en particulier. Content de vous lire. 🙂

Laisser un commentaire