FinnmarKable - Le carnet de voyage et la vidéo - Retour du Monde
Une vidéo, des podcasts, des photos et un récit jour par jour de FinnmarKable, un voyage de 10 jours dans l'extrême Nord de la Norvège et de la Finlande.
Norvège, norway, hiver, nord, alta, cap nord, north cape, laponie, Finnmark, europe, retour du monde, road trip, roadtrip, photographie, photography, carnet de voyage, aurore boréale, monde, voyage, tourisme, podcast
25834
post-template-default,single,single-post,postid-25834,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,side_area_uncovered_from_content,qode-theme-ver-11.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.1.1,vc_responsive

FinnmarKable – Le carnet de voyage et la vidéo

FinnmarKable – Le carnet de voyage et la vidéo

Cela n’en donne peut-être pas l’impression et moi-même je l’avais presque oublié, mais la réalisation d’un carnet de voyage est clairement un travail de longue haleine. Un marathon plus qu’un sprint. On aura pris le temps pour celui-ci. Pris le temps de trier, pris le temps de se replonger dans une histoire, dans des notes, des anecdotes mais après plusieurs mois de dur labeur il est enfin là ce carnet de FinnmarKable. Nous laissons entre vos mains 10 jours de récit dans l’extrême Nord de la Norvège vous laissant voguer des côtes à la toundra intérieure du pays.

De la Norvège on en connaissait déjà une bonne partie mais les routes ne nous avaient menées guère plus loin que la frontière de la région du Troms. Du Finnmark on ne connaissait rien ou quasi. Quelques vieux souvenirs de ce road trip familial il y a plus de 10 ans mais en été. On l’a déjà évoqué avant le départ et dans le bilan, mais ce tracé était pour nous une sorte d’achèvement de l’exploration hivernale de la Norvège.

Il nous fallait aller voir encore plus loin, encore plus haut, aux confins des terres. Toucher le bout pour se donner l’impression que l’on bouclait une boucle. Avec du recul ce voyage fut sans doute l’un des plus beaux que nous avons eu la chance de faire dans ces contrées nordiques. Le plus beau parce que la diversité des paysages, la dureté des côtes, la majestuosité des montagnes et la rudesse de la taïga jamais ne nous auront paru aussi belles. C’était beau, tout simplement.

Et pour qui, comme nous, recherche l’immensité du rien, le Finnmark est tout simplement une sorte de Paradis. Une fois passées les routes encombrées du Cap Nord attendez vous à ne plus rencontrer grand monde si ce n’est les locaux. Ici la vie suit son cours, sans dérangement touristique, les hébergements se font rares mais le sourire se fait grand lorsque vous prenez le temps d’expliquer d’où vous venez et tout le chemin que vous parcourez simplement pour voir, pour comprendre, pour découvrir.

Ca c’était pour le petit préambule au cas où vous auriez loupé les épisodes précédents, mais revenons au carnet.

Si l’on a pris autant de temps c’est en partie parce que l’on a cherché à s’améliorer, à le rendre plus immersif, moins dense, plus digeste et surtout plus agréable. On a remanié l’épilogue pour que les informations soient plus claires, les cartes en préambule de chaque jour sont désormais animées pour vous rendre compte du trajet exact effectué chaque jour, des diaporamas sont disséminés dans le carnet pour vous montrer encore plus de choses sans vous alourdir la lecture et surtout LA grande nouveauté ce sont les Podcasts de voyage.

A chaque jour, entre la timeline de navigation et la carte animée vous trouverez un petit player. On vous conseille de cliquer pour embrasser un peu plus l’expérience de l’immersion, vous laissez bercer au son du récit parlé et agrémenté de sons d’ambiance, de découvrir la voix d’Andreas vous égrenant le nom des étapes en norvégien et northern sami et de découvrir le carnet, le voyage sous un angle totalement nouveau.

Pour résumer, les nouveautés sont les suivantes :

  • Une carte animée vous donnant une idée exacte du trajet effectué chaque jour.
  • Un podcast vous donnant à écouter un récit sonore de chaque jour avec une ambiance et un montage différent pour chacune des étapes.
  • Un épilogue plus clair, plus instructif et plus concis.
  • Des sliders de photos disséminés tout au long du carnet pour ne pas alourdir la lecture.

Comme à chaque carnet en guise de préambule nous vous laissons découvrir la vidéo (que vous retrouverez également à la fin du carnet) accompagné du joik de la douce voix de Maxida Märak & Downhill Bluegrass Band.

Ecrit chaque jour à la main avec amour, il doit sans doute encore y avoir quelques fautes à droite et à gauche, quelques tournures de phrases approximatives écrites alors que la fatigue des longues journées à marcher ou à rouler nous envahissaient.

Voilà, je pense avoir tout dit, je ne vous retiens pas plus longtemps, je vous laisse découvrir au fur et à mesure ce magnifique voyage.

Tournez les pages à votre rythme, lisez comme bon vous semble mais sachez que nous sommes toujours friands de vos retours qu’ils soient bons ou mauvais car au fond, c’est un peu pour ça qu’on se démène tant, c’est bien pour partager avec vous.

Sortez la parka, nouez l’écharpe et surtout n’oubliez pas le bonnet car c’est parti pour 1724 kilomètres dans l’extrême Nord de la Norvège, dans le Finnmark si remarquable.

Bienvenue à l’aéroport d’Alta, là où tout commence.

Le carnet de voyage de FinnmarKable, ça commence ici : http://www.retourdumonde.fr/finnmarkable/

Vidéo,#podcast et photos, #FinnmarKable, 10 jrs de road trip dans le nord de la #Norvège Click To Tweet

2 Commentaires
  • Paul
    Posted at 02:36h, 27 mai Répondre

    Transporté. Encore une fois vous m’avez transporté à travers votre carnet de voyage. Que ce soit par votre récit, vos clichés, vos podcasts ou votre vidéo, vous venez de me dépayser, de me transporter virtuellement à des milliers de kilomètres. Tout est soigneusement travaillé, rédigé, édité, façonné, ciselé, pour nous faire partager votre aventure. J’ai bien sûr été un poil nostalgique à la lecture de votre dégustation de korvapuusti et de Lapin Kulta, mais surtout, j’ai été une nouvelle fois envoûté par les aurores boréales que vous avez capturées, presque domptées. Tantôt un coup de pinceau dans le ciel, tantôt des halos électrisants, elles semblent toujours autant magiques et captivantes.
    Alors merci pour ce voyage que vous nous faites vivre par procuration !

    • retourdumonde
      Posted at 12:51h, 03 juin Répondre

      Aaaah Paul, tu ne peux pas savoir à quel point ton commentaire nous fait plaisir. On bosse dur pour les carnets pour avoir en retour une satisfaction et un partage vis à vis de nos lecteurs. On s’acharne à faire en sorte que ce dernier soit de plus en plus immergé dans les voyages que l’on a la chance de réaliser.
      Et ton commentaire sonne pour nous comme la garantie d’un travail rondement mené, merci pour ces belles émotions véhiculées. Merci Paul !

Laisser un commentaire